Dans le Kreiz-Breizh à vélo au départ de Gouarec

par Florian

Au départ de Gouarec, explorez à vélo le Centre-Bretagne, entre canal de Nantes à Brest et voie verte. Nos idées d’itinéraires et bonnes adresses.

abbaye bon repos

A l’Abbaye de Bon Repos, entre voie verte et chemin de halage.

Gouarec est un point de départ idéal pour explorer le Kreiz Breizh à vélo. Le village est typique avec un charme authentique fait de vieilles pierres, de toits aux ardoises brutes, de bâtisses et jardins.

Gouarec canal Nantes à Brest

Près du canal de Nantes à Brest à Gouarec.

L’avantage de partir de Gouarec pour une journée de vélo, c’est d’éviter de repasser par le même chemin au retour. Le village est à la croisée de deux grands itinéraires cyclables accessibles en quelques coups de pédales qui permettent de dessiner une boucle : la Vélodyssée par le canal de Nantes à Brest et la V6 qui emprunte une voie verte.

A bas la monotonie (même si c’est plus compliqué que ça comme vous allez le voir…) !

Côté logement, les prix sont bon marché et les professionnels sont aguerris pour l’accueil de voyageurs à vélo.

Une idée pour se loger à Gouarec : le gîte Number7 propose trois appartements tout équipés et un garage pour les vélos. A deux pas du canal et de la voie verte.
D’autres idées pour se loger sur le site de l’office de tourisme du Kreiz Breizh.
A voir à Gouarec : Un magasin d’antiquités qui vaut le détour et un jardin remarquable (pas toujours ouvert).

Deux idées d’itinéraires

1 – De Gouarec au lac de Guerlédan en passant par l’Abbaye de Bon-Repos

Trajet de 27 km
Facile, peu de dénivelé sauf les portions hors voies cyclables

Lécluse à Bon-Repos.
LAbbaye de Bon-Repos.
LAbbaye de Bon-Repos.
La voie verte vers le lac de Guerlédan.
Ancienne gare près de la voie verte.
Arrivée au lac de Guerlédan.

Gouarec est à 5 km de l’Abbaye de Bon Repos. Le site invite à la contemplation et offre de quoi faire une pause déjeuner si vous n’êtes pas parti de bon matin et qu’il est déjà l’heure de manger…
A l’intérieur de ce site cistercien réhabilité, des expositions sont proposées tout au long de l’année.

Après l’abbaye, la voie cyclable traverse la route départementale pour gagner la voie verte, qui surplombe la vallée du Blavet. Le paysage change, les couleurs de la forêt agrémentent le décor surtout en automne, des vues se dégagent sur le lac de Guerlédan le long de cette portion.
8 km plus loin, vous arrivez au bourg de Caurel. C’est là que vous pouvez emprunter la route pour descendre vers la plage de Beau-Rivage, la plage la plus centrale de Bretagne !

A l’automne, l’endroit est quelque peu désert mais donne un aspect mystérieux au lieu. Du genre décor de téléfilm policier de France 3.

Notre trajet s’arrête ici et il faut ensuite mouliner un peu pour remonter vers la voie verte. Le retour entre Caurel et l’Abbaye de Bon-Repos emprunte le même chemin.

Ensuite, au lieu de regagner le canal, vous pouvez continuer sur la voie verte jusqu’à Gouarec mais la voie longe en grande partie la route départementale et peut être évitée en réempruntant le chemin de halage.

Où manger sur le trajet ? Le café de l’Abbaye offre une belle vue sur le site, de l’autre côté du canal, depuis sa terrasse. Les prix sont très abordables.

L’itinéraire :


 

2 – De Gouarec à Rostrenen : un chapelet d’écluses

Trajet de 29 km
Peu de dénivelé sauf pour regagner Rostrenen depuis le canal.

Sur le chemin de Rostrenen.
Sur le chemin de Rostrenen.
Ecluse de Coat Natous.
Double écluse de Coat Natous.

Une vraie boucle qui n’emprunte jamais le même chemin au départ de Gouarec. Le circuit débute sur le canal pour rejoindre Rostrenen. Au cours du trajet, les écluses sont nombreuses et le clou du spectacle arrive à mi-chemin. La double écluse de Coat Natous impressionne par le dénivelé qu’elle enjambe.

Le bourg de Rostrenen est indiqué depuis le canal. Attendez-vous à quelques côtes !

Direction le nord du bourg de Rostrenen où la voie verte permet de regagner Gouarec après 12,4 km.

Le retour longe la N164 de près par endroits mais passe aussi par la campagne, sous l’orée des bois et longe des corps de fermes.

Où manger sur le trajet ? Au pub irlandais Ti Devine’s ! A Rostrenen, il faut monter à l’étage de ce pub typique pour y trouver la salle de restaurant où la carte propose un traditionnel fish and chips mais aussi de nombreux plats maison et copieux. Coup de cœur pour la soupe de poisson. Les enfants ont aussi le droit de bien manger avec des « vrais » nuggets.

L’itinéraire :

Trois infos avant de partir avec vos vélos pour le Kreiz Breizh

  • Procurez-vous les cartes du Schéma vélo départemental des Côtes d’Armor. Elles sont disponibles dans les offices de tourisme ou en téléchargement. C’est gratuit et bien fait.
  • Si vous deviez choisir une période, pensez à l’automne ! Les couleurs sont magnifiques sur toutes les portions, la fréquentation est très raisonnable et l’arrière-saison offre quelques journées ensoleillées. Jusqu’à mi-octobre dans l’idéal. L’inconvénient : les glands et châtaignes qui ralentissent quelque peu le trajet… Et vérifiez vos pneus avant de partir.
  • Envie d’un périple plutôt que des balades à la journée ? Pensez à la boucle Carhaix-Gouarec.  L’aller-retour peut emprunter le chemin de halage ou la voie verte. Peut se faire tranquillement en deux jours avec une quarantaine de kilomètres par jour.

You may also like

Laisser un commentaire

error

Partagez et suivez-vous sur les réseaux sociaux