[PODCAST] Flânerie, apaisement… : les plaisirs et bienfaits du vélo

par Florian

« La bicyclette exalte le corps et l’esprit ». La vélo rassemble de plus en plus d’adeptes et ce n’est pas un hasard. Quelques explications avec deux spécialistes de la question.

vélo bienfaits

Flâner, rêver, pédaler…

“Plaisir de pédaler. La pratique de vélo rassemble de plus en plus d’adeptes.  Par quelle magie la petite reine ré-enchante le temps et l’espace ? », tel était le thème de l’émission Grand bien vous fasse, sur France Inter, mercredi 25 novembre 2020.

Un engouement mondial

Le vélo, un objet en apparence simple mais composé « de 1000 pièces assemblées », comme le souligne Olivier Razemon, journaliste spécialiste des transports.

« Face à cette crise sanitaire globale, on a assisté partout dans le monde a un engouement pour le vélo, notamment le vélo quotidien pour aller quelque part, faire des courses, voir des amis, etc », indique le journaliste également auteur de l’ouvrage Le pouvoir de la pédale.

L’art de l’inutilité !

« Le bruit cliquetis des passages de vitesses, le claquement des petits cailloux sur un chemin… » Voilà quelques plaisirs éprouvés par les cyclistes.

David Le Breton, anthropologue, voit dans cet envie de bicyclette la naissance d’un mouvement à contre-courant de ce qui régit la société.

« Le vélo est une manière de prendre son temps, de flâner. On peut changer son itinéraire. On est dans une gratuité qui est opposée aux valeurs ultra-libérales de notre société où tout doit être utile, servir à quelque chose. Le cycliste avance le nez au vent, est tranquille. La flânerie est devenue une valeur éminemment révolutionnaire. C’est un monde de pionniers. Celui d’un nouveau monde… ».

David Le Breton perçoit aussi dans la pratique du vélo un moyen d’apaisement, d’insouciance. « Ce sont des moments d’intériorité, où je pense à la journée à venir ou celle effectuée », témoigne-t-il.

Le podcast de l’émission à réécouter

You may also like

Laisser un commentaire