Tour de Bretagne à vélo : « Bien se préparer physiquement et mentalement »

par Florian

Amoureux des périples à bicyclette, Jean-Marc Schmit est venu de Belgique pour réaliser le tour de Bretagne à vélo. Un parcours de 1130 km. Avec un regard neuf sur la région, il donne ses conseils à ceux qui souhaitent se lancer dans l’aventure.

Jean-Marc Schmit a réalisé le tour de Bretagne à vélo en 10 jours au départ de Rennes en longeant les côtes sud et nord de la région. (crédit photo : JM Schmit)

Le parcours

– Départ et arrivée à Rennes du 1er au 10 juin 2019.
10 étapes avec une moyenne de 101 km par jour, soit environ 5 h 30 de vélo à 18 km/h.

Le vélo

Un Trek X700
« Un vélo prévu pour le touring qui possède des portes-bagages permettant d’y accrocher les sacoches ».

Les équipements

– Des sacoches Ortlieb, 25 L devant et 42 L derrière et au guidon, une sacoche Vaude avec le porte-cartes.
– Un GPS, un Garmin Edge Touring
« Il me sert plutôt comme compteur. Si je dois chercher un chemin, je regarde sur mon smartphone pour plus de facilité et j’ai toujours une carte papier pour bien me situer… J’utilise aussi mon iPhone pour les photos ».
– Des pneus anti-crevaison, « plus lourds mais efficaces ».

Avant de vous élancer dans ce tour de Bretagne à vélo, étiez-vous un cycliste chevronné ? 

J’ai toujours fait du sport et je fais du VTT depuis 15 ans avec une ou deux sorties par semaine. Quant au vélo de voyage, le virus m’a pris il y a maintenant 5 ans. C’était un vieux rêve de liberté qui me titillait depuis longtemps.
J’ai franchi le pas en me lançant sur la Loire à vélo sur 5 jours en 2016. Depuis, chaque année, je m’offre un voyage en solitaire à travers la France (Vélo-FrancetteCanal des 2 Mers).
La France est un pays possédant tellement de choses à voir : sa nature, son patrimoine et sa proximité en font la destination idéale pour une aventure à vélo. Forcément, d’autres régions en Europe se trouvent sur ma liste pour les années futures…

Etait-ce votre première venue en Bretagne ?

Non, j’étais déjà venu en famille près de Morlaix en 2011 mais sans vélo.

« Adapter son parcours à son niveau et son envie »


Faut-il être bien préparé physiquement avant un tel défi que consiste ce tour de Bretagne à vélo ?

La Bretagne est une région magnifique avec des paysages incroyables et surprenants. Mais ce que cette région a aussi d’étonnant, c’est le dénivelé à la fin d’une journée de vélo ! On m’avait dit que ce n’était pas plat et je m’en suis rapidement rendu compte !
Il faut donc être bien préparé physiquement pour espérer faire des journées de 100, 120 km comme je l’avais prévu ! Maintenant, chacun est libre d’adapter son parcours à son niveau ou à son envie. Il faut juste ne pas sous-estimer la difficulté.

Vous qui êtes un habitant du « plat pays », avez-vous été étonné par ce dénivelé breton ?

Oui, la Bretagne n’est pas facile à vélo, surtout chargé de bagages pour un long parcours. Ce n’est jamais de longues montées mais plutôt une succession de bosses qui, à la fin de la journée se font sentir dans les jambes.
Le tout est d’y être préparé, physiquement et mentalement… Après, tout est possible quel que soit le niveau de chacun ! A la fin de mes 10 jours en Bretagne, j’ai réalisé 1130 km avec presque 9000 m de dénivelé positif.

Avez-vous des conseils pour les cyclistes d’un niveau débutant qui voudraient se lancer ?

L’idéal est de bien se connaître et savoir gérer son effort. Il faut donc forcément rouler un peu avant pour s’entraîner et s’habituer à enchainer plusieurs jours. Mais l’avantage du vélo et surtout lorsqu’on organise soi-même son trip, c’est qu’on peut planifier des sorties très courtes ou très longues selon son envie. C’est donc adapté à toutes et tous !

Une préparation six mois avant le départ

 

Combien de temps de préparation a été nécessaire avant ce tour de Bretagne (réservations, équipement, etc) ?

Physiquement, j’essaie de passer l’hiver en restant en forme puis je roule un peu plus à partir du printemps pour être prêt le jour J.

Pour l’organisation, je commence à m’y intéresser au moins 6 mois à l’avance pour connaitre la région et les coins à visiter. J’affine petit à petit le parcours pour finalement définir les étapes et avec les incontournables à voir. Je réserve les logements le plus tard possible en fonction de l’offre disponible.

Avec votre regard neuf sur la région, quels sont les immanquables que vous avez retenu de ce tour de Bretagne ? Des routes inoubliables à nous conseiller ?

J’ai vu tellement de cartes postales… Difficile de sortir des noms mais je dirais : la presqu’île du Crozon avec Pen-Hir, Camaret et le fort des CapucinsLocronan, la Pointe Saint-MathieuMenez-Ham, Roscoff, le Fort la Latte, Saint-Malo, Dinan ou encore le Mont Saint-Michel

Rennes et Quimper sont également des villes remarquables ! La liste est longue…

Vous aussi, témoignez sur Bretagne-velo.com !

  • Vous avez réalisé un périple en Bretagne ?
  • Vous êtes de retour d’une balade à vélo et souhaitez apporter vos conseils ?
  • Une route inoubliable à vélo en Bretagne que vous souhaitez partager ?
  • Un balade à vélo insolite à nous suggérer ?

Vous pouvez témoigner en nous contactant sur  : velobretagne@gmail.com
ou via le formulaire de contact.

Un aperçu du tour de Bretagne à vélo en vidéo

Les dix étapes du tour de Bretagne

Tableau : JM Schmit.

You may also like

Laisser un commentaire

error

Partagez et suivez-vous sur les réseaux sociaux